The Silver Veil

Talitres

Raoul Vignal, l'album The Silver Veil sur Longueur d'OndesLe premier disque de ce Lyonnais, résidant du quartier de la Croix-Rousse, souffle un vent de poésie idéal pour entrer en harmonie avec le printemps, cette saison que l’on dit sempiternellement celle du renouvellement. D’une simplicité univoque, la musique du garçon moustachu se déploie selon un jeu de guitare spécifique, le finger-picking, popularisée dans l’hexagone par des artistes tels que le Tunisien Marcel Dadi ou encore le Breton Alan Stivel. Si la technique n’est pas nouvelle, elle est ici magnifiée par une dextérité où souplesse et technicité s’entrecroisent en permanence, érigeant des arpèges cristallins et aériens qui n’ont plus rien de terriens. Ainsi déployé, ce folk se veut telle une caresse auditive réalisant aussi le fantasme de prolonger les deux premières œuvres des norvégiens de King Of Convenance. Aussi légère et douce qu’une fleur de cerisier, mélodique et parfumée, cet album saura sans l’ombre d’un doute enivrer les esprits à la recherche de calme et volupté.

 

À écouter en priorité : “Hazy Days”, “One”, “Whispers”.

>> Site de Raoul Vignal

JULIEN NAÏT-BOUDA

Publié le