Open sea

Retard Records

Skeptics, leur album Open Sea sur Longueur d'OndesAux pays du garage-rock charentais, ces Rochelais ont de quoi faire chauffer les amplis ! Pas très éloigné des Stooges, du trublion américain Ty Segall ou du rock psyché de son groupe Thee Oh Sees, ce quatuor honore les distorsions et pédales fuzz. Ne pas chercher à faire compliqué quand on peut faire simple : tel est le credo de ce groupe qui, en une poignée d’accords, parvient à donner un bel aplomb à ce troisième album, comme en témoigne “Open sea”, le titre-album dont la mélodie rappelle le “Fire spirit” du Gun Club. Des titres courts mais efficaces, aux contours légèrement psychédéliques, des solos à tout-va, des basses répétitives et enivrantes (“Everyday knight”), le tout saupoudré d’une production impeccablement brute et low-fi. Bref, il y a de quoi trouver une belle définition du rock’n’roll dans ces treize titres taillés pour contenter aussi bien les buveurs de bières des caves musicales que les défenseurs d’un rock sale aux larsens infinis (“Back to the deep”).

>> Site de Skeptics

À écouter en priorité : “Stone city”, “TV wizard”, “Blue devils”.

ÉMELINE MARCEAU

Publié le