Cabaret contemporain

M=Minimal

Cabaret contemporain, l'album Cabaret Contemporain sur Longueur d'OndesQui aurait pu soupçonner que cet album d’électro-minimale puissant et racé a été réalisé sans machines ? Le concept de ces cinq musiciens hors pair est de restituer un son électronique avec des instruments acoustiques : guitare, batterie, piano et contrebasses, allant jusqu’à bricoler eux-mêmes leurs instruments. Le résultat est époustouflant et ça sonne ! La batterie fonctionne comme une boîte à rythmes, le son âpre et chaleureux de la contrebasse surgit en imitant des boucles de synthé ce qui donne un musique étonnante, rêveuse et intimiste tout en ne reniant pas l’esprit dancefloor. Les pépites club “Map” et “Tea Tree” auraient pu figurer sur les labels de musiques électroniques Kompakt ou Border Community. Cette ambiance évanescente, parfois un peu shoegaze, tend également vers l’électroacoustique : les spectres des pionniers Pierre Schaeffer et Pierre Henry planent tout le long de ce premier album. Une musique intelligente à voir sur scène, là où elle prend toute sa dimension.

>> Site de Cabaret Contemporain

À écouter en priorité : “Love”, “Dune”, “Une des deux”.

SERENA SOBRERO

Publié le