Her @ I'm From Rennes 2016 - Longueur d'Ondes ©Mouna Saboni

Du 15 au 25 septembre
A Rennes (35)

QUOI ? La 5ème édition d’un festival réservé aux scènes rennaises (et ses environs).

OÙ ? Partout dans Rennes, du skate park de La Poterie à un appartement dans le centre ville, des bars à l’hôtel de ville ou encore au parc du Thabor.

BIENVENUE ! : 10 jours de visites touristico-musicales. Étant une ville universitaire importante avec la venue chaque année de nouveaux habitants, l’objectif est autant de faire découvrir les artistes locaux que les salles de concerts et lieux culturels de Rennes.

PUBLIC : Chaud bouillant, assurément un des meilleurs de France.

RDV A LA STATUE JAUNE : Point de rendez-vous sur la place de Bretagne (devant la statue jaune est-il précisé) avant de nous mener à l’appartement où le concert a pris place. Un moment de partage et surtout de rencontres musicales : Rouge Gorge est certainement LA découverte de cette édition. Accompagnées de son synthé, l’artiste a livré des chansons à la fois drôles et touchantes. A suivre de très très près.

EN LIVE DE CANAL B : I’M From Rennes, c’est l’occasion de découvrir les bon plans musicaux rennaise comme la radio Canal B, présente sur la plupart des évènements, ou encore le pub Oan’s, un repère pour faire de bonnes découvertes. En face du pub et en live sur Canal B, le groupe Santa Cruz a livré sa richesse folk et joué des morceaux de leur nouvel album à venir.

GARAGE, VICES & LIBERTÉ : L’Étage, cette salle de concert au sein du Liberté, a accueilli une des soirées rennaises qui permet d’affirmer que la ville est toujours un bastion des musiques rock et le sera pour encore de nombreuses années.
Cheapster, très jeune groupe de garage / psyché, est clairement sur le bon chemin pour assurer la relève.
– Grand plaisir que de voir sur scène The MadcapsKaviar Spécial et Sapin dont nous avions adoré les dernières sorties.
– Découverte du son saturé du groupe lo-fi / garage Combomatix dont l’espièglerie du chanteur nous a ravis.
– Coup de cœur pour la musique ornithologique du quatuor Chouette, pour leur mélange garage-surf-psyché-blues, pour la voix grave et l’accent anglais bien franchouillard d’un des chanteurs qui donne un côté mystérieux et tout à fait fascinant à leur musique.

SCENE HIP HOP : Rennes, c’est le rock, mais pas que ! La ville s’est dernièrement fait remarquer par sa scène rap / hip hop que le festival a su illustrer avec les grands Rezinsky, qui confirment leur talent, et le groupe ArtiSanal qui a bercé la bibliothèque des Champs Libres de leur flow.

UN ENFER AU THABOR : Ce magnifique parc s’est transformé, le temps d’une journée, en rendez-vous pop / électro.
Her : toujours aussi classes dans leur costume 3 pièces, toujours aussi sexy avec cette basse et la voix soul toujours aussi impressionnante du chanteur.
Clarens : issu du duo rennais Juveniles, Clarens officie en solo sur une musique r’n’b / électro aérienne et envoûtante, autant que dansante.

CONCLUSION : Si le rock français est aussi bon que le vin anglais, le garage français, lui, se déguste ! Rennes maintient fièrement sa réputation de capitale des musiques rock. I’M From Rennes, c’est aussi la confirmation du dynamisme, de la créativité et de la richesse artistique de la ville qui jamais ne se repose. Amoureux de la culture sous toutes ses formes, aller faire un tour à Rennes !

>> Site du festival I’m From Rennes

 

Texte : LAURA BOISSET

Photos : Mouna Saboni, Nico M, Loewen, Mip Pava et Estelle Boue.

Publié le