From crash to crash

Autoproduit

ALIZON, From crash to crash sur Longueur d'OndesA l’inverse de nombreux groupes girondins, ce duo Bordelais ne semble pas tant s’être inspiré des ambassadeurs du rock local pour composer ses chansons. Et pour cause : son premier disque prend la tangente en honorant plutôt la folk dans sa définition la plus ancestrale et la plus épurée. Une guitare, une voix, quelques comptines et berceuses douces et dépouillées, fragiles et légères : voilà ce que ce projet dévoile en toute intimité. A défaut d’avoir un parfait accent anglais, la chanteuse charme par sa voix douce et puissante, posée la plupart du temps sur une poignée de notes de guitare ou quelques accords joués délicatement, en toile de fond, et parfois habillés de banjo, violons ou de basse. Il se dégage alors quelques beaux et apaisants moments de poésie (« Putting flowers onto the lake ») sur quelques compos séduisantes – quoiqu’un peu consensuelles – et l’impression qu’on se ballade au coeur de terres américaines fréquentées par Alela Diane ou Leonard Cohen.

A écouter en priorité : «Welcome blues » et « Putting flowers onto the lake (II) ».

Site d’Alizon

ÉMELINE MARCEAU

 


Publié le