La cruauté tranquille du quotidien suffit
(Sowatt)

LautrecRimeur de talent, « allitérateur » inspiré, ce garçon est un rappeur atypique. Il chante la vie, l’amour (souvent déçu) et ce qui l’entoure sans jamais hausser le ton ou, au contraire, tomber dans un discours gentillet. La cruauté tranquille du quotidien suffit et c’est comme si, avec ce titre, il nous disait : « Hé les gars, pas la peine de crier ! ». Produit par Guts, l’ancien DJ d’Alliance Ethnik, qui amène clairement sa touche funky aux instrus, Lautrec choisit donc une troisième voie simplement contemplative. Sa voix nasale et quelques chansons un cran en dessous ne doivent pas cacher l’essentiel : le p’tit gars a pas mal gratté. Ainsi met-on au défi quelques MC d’écrire une chanson sur la trentaine aussi bien vue que « Couché tard, levé tôt ». Le titi parisien, qui assure avec un sourire en coin que « le monde s’arrête à La Villette », passera-t-il le périphérique ? On l’espère, car chez lui, il a déjà réuni une famille (Anastasia, EDS et Billie Brelok) qui lui va bien. www.mclautrec.com

Bastien Brun

Publié le