s/t
(Pias)

Alain ChamfortL’éternel dandy de 66 ans joue franc. Cadrage très resserré : son visage, brut et pur. Aucun artifice. Son beau regard semble mélancolique et sérieux. Aidé de son fameux complice et parolier belge, l’homme à la plume d’or Jacques Duvall, Alain Le Govic offre onze nouveaux titres chaloupés et syncopés. Il revient au thème majeur de la vie, l’amour, sous de multiples facettes. Tantôt désabusé, voire cynique : « Mais pour qui comprend le verlan, quand on dit « ensemble », on devrait dire « semblant »… ». L’artiste sait aussi se montrer sensible à deux poignards bleus, yeux irrésistibles et promesses de tant de possibles. Si l’album ne contient pas, a priori, de tubes dignes de « Le grand retour » ou « Les spécialistes » (2003, sublime album « Le plaisir »), on se laisse cependant surprendre par quelques refrains qui reviennent, ou à siffloter quelques mélodies subtiles en arpentant les rues. Un indice de bon aloi car on sait que les meilleures idées viennent en marchant. CQFD. alain-chamfort.com

Jacques Kasbi


Publié le