The point of no return
(Bellring)
HugoKantPas évident de garder toute sa fraîcheur et toute sa pertinence en enchaînant les disques. Hugo Kant, avec ce nouvel album, déjoue tous les pièges. Sa musique n’a jamais semblé aussi vive, aussi métissée et généreuse. Il y a plein d’idées à chaque morceau, et rares sont les styles qui ne sont pas représentés : trip-hop, hip-hop, funk, rock sont là, et comme dans un shaker, le mélange est détonnant. Sur « Dr Van Helsing », on retrouve son groove, les platines, la flûte reconnaissable entre mille, le style est bien là sans jamais se répéter. Il y a des influences que l’on croit entendre (General Elektriks sur « The event log », une couleur soul qui revient souvent dans le chant, des sons orientaux), mais qui disparaissent au profit d’autres, au profit d’extraits de films en illustrations sonores, de craquements sur la bande, d’une multitude d’instruments qui constituent une toile sonore dense. Hugo Kant mène sa barque avec une justesse irréprochable, une fois de plus. hugokant.bandcamp.com

Mickaël Choisi


Publié le