Transcontinental - Johan Byczek

Un aventurier cueilleur de son

 
Formé au violon classique Yann-Gaël Poncet, n’avait certainement pas envie de se laisser enfermer dans un style. Sa soif de découverte culturelle le conduit à repousser les barrières musicales et à tourner vers le chant, le jazz ou encore l’électro-jazz. Bref, un oiseau rare qui n’a certainement pas envie de finir dans une cage.

Il serait même plutôt du genre oiseau migrateur et il se sert de ses nombreux voyages à travers le monde pour découvrir les autres cultures : « La musique est une forme de passe-partout qui permet d’aller à la rencontre des autres et de faire voler tous les préjugés. » C’est d’ailleurs à l’occasion d’une tournée en Amérique centrale et plus précisément au Costa Rica qu’a mûri l’idée de créer le projet « Transcontinental » : « Le concept est de faire découvrir une culture musicale d’un pays à travers une rencontre. Il ne s’agit pas d’une fusion, mais bien d’un dialogue entre deux cultures musicales. L’idée c’est de faire communiquer sur scène à la fois l’électro avec les morceaux acoustiques d’origine. L’objectif étant vraiment de mettre la lumière sur des musiques et des cultures qui sont trop souvent ignorées  » a souligne-t-il.

Le premier volet de cette aventure intitulé « Transcontinental Calypso » a obtenu un réel succès lors d’une tournée en Amérique Centrale et a été jouée devant plus de 26 000 personnes avec la télé nationale qui a pointé son regard sur ce baroudeur musical.

Cap en Argentine

Lors de ce périple, Yann- Gaël rencontre un Franco-Argentin, Jeronimo Saer, qui lui indique que dans cette partie du monde existe également une culture ignorée, représentée notamment par un petit instrument qui s’appelle le Charango. Il n’en fallait pas plus pour que cet aventurier musical mette à nouveau le cap au Sud. « Le Charengo est une petite guitare de la taille d’un ukulélé qui possède10 cordes, la musique qui est écrite pour cet instrument est très recherchée et virtuose. Mais c’est surtout un élément d’identification culturel. » Parti en immersion sur le terrain avec son violon, il ne tarde pas à faire de belles rencontres sur place. Cette fois ce sera à Buenos Aires que la rencontre se fera avec Oscar Miranda un virtuose de cet instrument.

La second volet de cet aventure « Transcontinental » est en route et avant de partir en tournée en Amérique Latine à partir de 2015, une avant-première sera présentée au public le 12 juillet à Vénissieux (69) Aux Fêtes Escales. Voilà donc une belle idée de voyage à faire pour découvrir ce beau projet qui mêlera les musiques du groupe Electrofacto* à celles d’Oscar Miranda ; le tout ponctué par des interventions d’un hip-popeur franco-argentin, Jeronimo Saer, et d’une écrivaine new-yorkaise, Lila Azam Zanganeh. Sans oublier les vidéos synchronisées sur la musique à partir des images ramenées par le cadreur Johan Byczek qui accompagne Yann-Gaël lors de ses voyages. À ne pas rater.

www.transcontinental-project.com

Texte : Laurent Cousin
Photos : Johan Byczek

* Electrofacto, groupe de jazz électro composé de : Jean-Paul HERVE (Guitare / Basse), Philippe GILBERT (Sax / Machines), Olivier GENIN (Batterie), Olivier BIFFAUD (Son / Effets), Yann-Gaël PONCET (Voix / Violon / Machines).

Transcontinental 2- Johan Byczek Transcontinental 3- Johan Byczek


Publié le