Magnum
(Barclay)
KaterineQu’il est loin le temps du p’tit Vendéen, victime de suspicions homophobes, à la timidité maladive et dont l’expression artistique se résumait à une bossa nova angoissée. Depuis une dizaine d’années, le plus dada des chanteurs français assume. La preuve avec ce nouvel objet déjà culte, mêlant disco italienne imparable, nouvelle moustache et posters d’agences de voyage 70’s. Le minimalisme guitares-batterie de son précédent album est ainsi jeté aux orties au profit d’une culbute de synthétiseurs. Dictateurs, paternité, théorie du genre… L’absurdité habituelle fait place à un happy face naïf. À la composition : SebastiAn (Ed Banger), dont les rythmes dancefloor tissent un lien direct avec le funky « Robots après tout » (2005) qui avait médiatisé l’hôte au-delà des initiés. À noter également que cette perle est accompagnée d’un film de 90 minutes avec Julie Depardieu et Arielle Dombasle, situé entre la place de Clichy et la Thaïlande… Iconique. katerine.net
Samuel Degasne

Ecouter avec deezer