Nino FerrerNino, était certainement l’artiste français le plus éclectique qui soit : mêlant soul, pop, swing, rhythm & blues dès le début des années 60… il était en rupture avec tous les courants musicaux de l’époque. Et il a fait chanter la France avec son ton plus que décalé, voire acide : « Mirza », « Le téléphon », « Oh hé hein bon »… Dans les années 70, il a plongé dans des univers rock, jazz rock et psychédélique, à travers des albums concepts qui le démarqueront du reste de la scène française. Ce sera une deuxième vague de succès : « La maison près de la fontaine » ou « Le Sud ». Aujourd’hui il aurait 79 ans et pour les 15 ans de sa disparition, 3 nouvelles références qui seront disponibles le 30 septembre : une intégrale et deux compilations, « Nino Swingue » et « Nino Kids ». Et une exposition lui sera consacrée dans les bibliothèques de Toulouse, du 14 novembre 2013 au 16 février 2014.

En écoute ici, http://www.deezer.com/fr/track/2458580 une archive :

LA REVOLUTION

Pendant la Révolution
J’irai voir la mer que je ne connais pas
Je trouverai la solution à tous mes problèmes
A tout ce que je ne comprends pas du tout chez moi
Pendant la Révolution
J’aurai bien le temps de faire n’importe quoi
J’aurai le temps de faire l’amour une fois
Peut-être deux ou peut-être trois.

Roll another brother Nino
Take it easy make it last
Roll another brother Nino
You surfed around, before you found nocturnal intermission.

Pendant la Révolution
J’apprendrai l’anglais que je ne comprends pas
Je ferai de l’équitation, je lirai la Bible
Et le ka ka kamasoutra
Pendant la Révolution
J’aurai bien le temps de faire n’importe quoi
J’aurai le temps de faire l’amour une fois
De toute façon je ne pense qu’à ça.

Son site : http://nino-ferrer.com


Publié le