Iaross« Renverser »
(Kametsa)
« C’était comme si c’était beau et mortellement aride, avec le corps accroché à la dérive. Et puis la nuit tout se révèle… » Ainsi débute le deuxième album du groupe montpelliérain, mêlant avec force et densité rock expérimental, chanson et poésie. Iaross, c’est d’abord le projet de Nicolas Iarossi, violoncelliste (EP « Lazare » en 2009), puis le solo devient trio avec le batteur Germain Lebot et le guitariste Colin Vincent. « Ventre » (2011), bien reçu par la presse musicale, leur permet de se produire dans de nombreux tremplins et festivals. « Renverser » fait entrer l’auditeur dans une dimension intime, intense, où les mots « recueillement » et « contemplation » prennent toute leur importance. Il faut en effet se sentir ouvert et disponible pour accéder à l’univers sensible de Iaross, tant au niveau musical (ambiances posées ou enragées) que vocal (chant apaisé ou écorché). Un dernier vers avant la route : « Elle avait les yeux de la liberté, elle se drapait dans des voix âcres et ravalées… » iaross.com
Elsa Songis

 


Publié le