Lescop« Lescop »
(Pop Noire / Mercury)
La new wave n’est pas morte. (Mathieu) Lescop, échappé de son groupe rochelais Asyl, la porte encore aux nues. Son premier album produit par John, du duo John & Jehn, est publié sur le label indépendant qu’ils ont fondés. L’idée était de garder la main sur ce projet et conserver la part (très) sombre du disque, sans que le label ne tente d’édulcorer le propos. Ambiance 80, claviers, reverb omniprésentes, profondeur des textes, kohl et guitares oniriques vous feront immanquablement penser à Joy Division, New Order ou The Cure. Le parti pris de chanter en français est dès lors plutôt courageux. Assez proche aussi de l’écorché vif Daniel Darc, Lescop propose avec ce premier solo d’explorer une voie complètement abandonnée par la pop française. Ce revival est exécuté avec talent et originalité ; « La forêt » et ses basses sauvages saura faire résonner l’animal qui sommeille en vous. « Tokyo la nuit » réussit le pari d’être tout autant hypnotique que dansant. Lescop, une nouvelle voix qui explore une autre voie de la pop. myspace.com/LescopLescop

Ecouter avec deezer


Publié le