Arno Santamaria

« 1362 »
(My Major Company)
Forcément, vieux réflexe, quand on découvre un nouvel artiste, on cherche des comparaisons possibles , histoire de planter un décor et rester en territoire connu… Alors oui, on peut penser à « L’homme pressé » en écoutant « Demain n’est pas encore arrivé », à Soan (pour le grain de voix légèrement éraillé), Saez ou Raphaël (pour les mélodies vite mémorisables) en découvrant « Jure moi » ou « Je suis le mal », ou encore à Melissmell pour cette rébellion à fleur de peau… Cependant, ça resterait trop restrictif pour parler de ce nouveau venu, tombé dans l’écriture grâce à une chanson de Léo Ferré ! Une inspiration que l’on sent pointer sur des titres lourds et forts comme « Chez moi » ou « Allez va » : des morceaux intenses à écouter attentivement. Sur l’ensemble, on peut regretter des arrangements un peu trop léchés, là où on souhaiterait des ambiances plus roots, plus écorchées, à l’image du propos. Mais laissons lui le temps de grandir, ça devrait venir…
www.arnosantamaria.com

Serge Beyer




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste