« Pampa »
(Autoproduit / Suisa)
Entre poésie expérimentale et rock-folk en délire, saupoudré d’un grain aux couleurs de Rita Mitsouko, le premier album de Jerrycan est une boîte à fous-rires. Rien n’est jamais attendu, tout surprend. Des arrangements aux paroles en passant par le ton des chanteurs, le voyage est dépaysant et échappe aux étiquettes : quand on croit entendre de la funk langoureuse dans « Just with you », les chœurs pop viennent nous tirer de notre certitude confortable. « Aujourd’hui je t’aime » met l’humour à l’honneur avec une satyre fine de la chanson d’amour francophone des années 2000… Mais l’expérimental revient avec « Capharnaüm », paroles déjantées, chant saccadé sur des rythmes de musiques tribales. Qui enfin, peut rester de marbre à l’écoute de « Tombyeah » ? Un album à écouter tous les matins lorsque l’hiver rechigne à céder la place !
www.jerrycan.ch

Lise Facchin


Publié le