Half Moon Run

« Dark eyes »
(Indica)
Le trio électro-folk montréalais fait monter l’excitation. Jusqu’à tout récemment inconnu, le voici devenu un sérieux concurrent dans l’arène indé québécoise avec ce premier album solide. « Full circle », le titre d’ouverture, parvient à impressionner fortement : voix rocailleuse et juvénile, entrelacs de guitares électrique et basse… On croirait entendre Radiohead avec Local Natives. Cette introduction est suivie par d’excellents moments comme « Need it » (le slow parfait) et « Give up » (des touches plus sombres). Il faut toutefois attendre la fin de l’album pour entendre une baisse de niveau avec « 21 gun salute ». Mais c’est surtout le chant de Devon Portielje, magnifié par la production, qui sert de petit plus pour tenir l’auditeur sur toute la longueur. Une carte de visite qui met en valeur les points forts d’un groupe neuf. La bande de Half Moon Run, qui vient de terminer une jolie tournée européenne, peut se préparer un futur radieux.
halfmoonrun.indica.mu/fr

Cyril L’Allinec




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste