2kilos &More

« kurz vor5 »
(Audiophob)
La machinerie industrielle 2kilos &More prend du poids. Album après album, la texture s’épaissit et la luxuriance sonore s’impose. Norscq, aka The Grief notamment, est aux manettes, ça se ressent. Le long morceau introductif « On the juiciest walk » est ainsi une merveille de cheminement contenu, où l’explosion semble inéluctable. À moins que… « kurz vor5″ impose ainsi d’entrée sa vision d’une musique industrielle progressive. « Infinite dead ends » invite Phil Von mentor de Von Magnet pour une complainte aérienne, une prière à même de plaire aux Young Gods. « User of feelings rejected » bénéficie d’un sursaut sanguin, dû à l’apport vocal musclé de Black Sifichi. « What holds me here » revient à plus de sérénité, cette pièce se faisant même symphonique. Au final, ce troisième album inspiré et ultra-varié s’avère à même de dépasser les clivages. 2kilosandmore.bandcamp.com/album/kurz-vor5-album-2012

Vincent Michaud




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste