Tricia Foster

« Négligée »
(Autoproduit)

Née en Ontario, débarquée à Montréal, cette fille de scène sort son troisième album. Le « Ballon » d’ouverture évoque la période électro du duo Carole Laure / Lewis Furey (« Sentiments naturels » ) avec le chant parlé-psalmodié sur des scratches qui grattent comme un vieux vinyle du siècle dernier… Le « Carrousel » et « Caught in the middle » qui suivent sont moins surprenants : la voix est trop en place pour mériter le titre de l’opus… « La passion sans sexe » fleure la sensualité d’Ariane Moffatt, le chant aussi d’ailleurs. Chaos, breaks dans « La 17″, texte à la Kérouac ; « Leaves » au son crade est parfait dans une veine rock-électro bercé au Nirvana. Petit couac avec « M. le Temps » au texte léger et aux sonorités trop eighties pour être honnêtes… Heureusement on reprend le cours du voyage avec les feulements de « Miss me » ou la mise à nu de « Umm ». Finalement, absolument pas « négligée » la Tricia !




© 2012 - 2014  Longueur d'Ondes - Design par Shake Studio & Iconoclaste