Kentin Jivek« Third eye »
(Autoproduit)
Le toujours prolifique Kentin Jivek a eu le temps de dispenser une bonne poignée d’EPs, un album live en deux parties et un autre album depuis le « Ode to Marmaele » dont nous vous avions fait l’éloge. Matière en construction permanente, le folk habité du Parisien voyageur se distille dans « Third Eye » à travers des brumes d’éther et de poussières presque bruitistes, mêlant ses teintes instrumentales dans des fondus impressionnistes qui renforcent un hermétisme savamment entretenu. Ses textes se nourrissent de nombreuses et obscures références, ainsi que de théâtralité parfois excessive. Ils ne sont pas étrangers au sentiment de mystère qu’éveille son art à la lisière entre dark folk et folk psychédélique. Sur disque comme sur scène, cette expérience particulière convoque plus que la simple attention de l’auditeur.
www.kentinjivek.com

Jessica Boucher-Rétif


Publié le