“Sarajevo”
(Autoproduit)

Tout commence par des bruits de train pour nous introduire au cœur de la capitale bosnienne. Cet album est constitué de sons captés à différents endroits et d’une musique composée etmixée au retour en France. Chaque chanson a une ambiance et une résonance particulières. C’est une peinture sonore de lieux et de quartiers. La force de cette création est de rendre perceptible le battement d’une cité marquée par la guerre et les conflits ethniques mais également pleine de vie et de diversité. Si les airs traditionnels des Balkans nous viennent tout de suite à l’esprit, ici la musique est expérimentale. Les mélodies sont lancinantes, l’arrangement minimaliste, fait de couches successives, comme pour illustrer les différents degrés de la découverte. L’air de piano à la Tiersen sur fond de conversations à la terrasse d’un café est planant, intense. Une présentation personnelle d’une ville devenue intime. myspace.com/thomashosanski

Lise Amiot


Publié le