« Se mettre à nu »
(De Profundis / Mosaic)

« Ecrire mais pour dire quoi ? » s’interrogent Audrey et Gabriel, le couple-duo d’Audriel dans le titre d’ouverture de leur deuxième album. « Ecrire pour dire pourquoi… » lâchent-ils à la fin du morceau. Et c’est vrai que textuels, ils le sont. Leurs mots, profonds, disent leurs maux, nos maux. Dire pour guérir. « Servitude volontaire… On s’apaise à coup de calmants et de paravents… Pour aller droit devant, je regarde en arrière… Enfin ouvrir les yeux… » L’absence et la douleur survolent cet opus, mais aussi l’enfance-espoir, l’introspection, la sensuelle tendresse. Jamais album n’aura si bien porté son nom. Musicalement, on est au pays de la chanson pop, avec riffs mélodiques de guitare (si l’on excepte « Sur le fil », reggae-rock). Les voix se répondent, s’enlacent, se complètent. Lui évoque parfois le grain de Marc Lavoine, elle, Adjani. L’ensemble est un délicat bijou, un univers rare, « un coin de poésie » où plonger allègrement… et nu bien entendu ! www.audriel.com

Serge Beyer

Ecouter avec deezer


Publié le