« Andromedia »
(Jaune Orange / Rough Trade)

Cela fait un moment que le nom de Piano Club revenait dans la liste des groupes belges qui montent. Après s’être contenté d’entretenir cette réputation grâce des concerts remarqués, le trio de Liège a été accueilli avec les honneurs par la presse francophone de son pays. Il faut dire qu' »Andromedia » est un premier album aussi lyrique qu’épatant. Ecrit et pensé par Anthony Sinatra et de Salvia La Delfa, les deux agitateurs du collectif de Jaune Orange à l’origine de Piano Club, il offre en effet une synthèse déstructurée entre la Belgique des salles rock et celle de l’électro. Il ne s’agit pas de remixes à la Soulwax, mais par l’omniprésence des claviers et des percussions, Piano Club lorgne autant vers l’électro pur que le rock. Certains diront qu’ils sonnent années 80, les membres du groupe s’en défendent. Avec ce premier album, ils sont à quelques galaxies d’un simple revival.

Bastien Brun



Publié le