“Through the window”
(MVS / Anticraft)

Le premier album de Pierre Lefeuvre alias Saycet était purement musical, bénéficiant de son seul – grand – talent à élaborer des textures musicales qui semblent faites de la même matière que le tissu de l’âme. Après le beau succès d’estime de ce “One day at home”, Saycet a changé de forme en intégrant sous son nom une deuxième musicienne qui apporte de façon parcimonieuse sa voix introspective aux paysages électroniques. Par sa profondeur et son infinie délicatesse, loin de les dénaturer, elle les magnifie et repousse plus loin encore leur horizon déjà lointain. Sa froideur se fait cristalline, le spleen imprégnant les mélodies est secoué de pulsations vibrantes, le tout se confond dans la douceur lumineuse d’une électronica à la beauté pure et quasi mystique. Par touches délicatement posées, le duo projette peu à peu notre esprit à travers la fenêtre de la matière et de l’instant vers un absolu contemplatif. Superbe ! www.saycet.fr

Jessica Boucher-Rétif


Publié le