Erik Arnaud

« L’armure » (Monopsone) Le temps est parfois un allié. Lame jamais émoussée, jamais ternie, Erik Arnaud se ceint à nouveau, après huit ans d’absence, de son épée pour défendre « L’armure ». Dix titres, dont « Vies monotones », une reprise de ...