Dubphonic

« Relight » (Hammerbass / Module) Si vous suivez l’actualité de la planète dub, vous n’aurez pu passer à côté de la première galette du trio frenchy sortie en 2003 : avec son dub instrumental électro-ambient plus proche des ...

Del Cielo

« Sous les cendres » (Idwet / La Baleine) Le premier album du duo rennais confirme l’essai déjà réussi de leur maxi, sorti en 2007. Ecouter leurs douze nouveaux titres, c’est un peu comme danser un délicat tango avec ...

Denis Colin & la SA

« Subject to change » (Les Arpenteurs du Son / Le Chant du Monde) Cet album iconoclaste marque un tournant dans la carrière de Denis Colin, le clarinettiste basse à la tête de ce projet, qui officiait depuis vingt ...

Brokencandys

« Kitsch is fashion » (Autoproduit) Comment parler d’eux sans tomber dans l’éloge démesuré ? C’est très difficile, et c’est bien ce qui est agaçant. Leur musique est initialement destinée à servir de bande-son d’accompagnement (publicités, ...

Boulbar

« Requiem pour un champion » (EMI) Un beau projet étiqueté « qualité France ». On aime ou on n’aime pas. Pas de juste milieu. Boulbar raconte l’histoire de Jack Ranieri, boxeur américain qui gagne tous ses combats dans les 60’s. ...

Bocage

« Bon chemin » & remixes (Sosei Records) En toute autre saison que l’hiver, « Bon chemin » serait d’un tonitruant décalé. Cet album est dépouillé comme une forêt sous la neige, comme un blizzard dans un film de Bergman. Un ...

Matt Bioul

« Daystripper » (Akamusic) Pour son troisième album, Matt Bioul, citoyen belge et Matthieu Bioul de son état, a travaillé en Angleterre et en analogique avec Ian Capel (Bashung, Tiersen…) à la production. Une démarche volontaire ...

Berline

« Boa Club » (Eléa) Conceptuel, le nouveau projet du guitariste Alice Botté est un duo sexy-trash. A ses côtés, la brune Barbee assume une sexualité exacerbée qui transpire dans les paroles. L’entrée en matière est langoureuse, ...

Batlik

« L’art des choix » (A Brûle Pourpoint) Une fois passé le doute (pourquoi diable « L’art des choix » s’ouvre-t-il avec le refrain de « J’attends », l’un des morceaux phares de « 57 Touches » d’Hocus Pocus ?) il n’y a plus qu’une ...

Toxic Kiss

« Snakes in the city » (Autoproduit) Sinuant, comme une lanière de cuir d’un blouson de motard à frange lancé à fond sur la route 66 sur une moto clinquante à l’assaut des bars enfumés pour jouer du rock ...

Karen Lano

« My name is hope webster » (Bee Jazz) Une fourmi se glisse lentement entre les brins d’herbe claire, pour enfin parvenir à la vaste étendue blanche où ses congénères s’affairent autour de miettes éparpillées. ...

Baddies

« Do the job » (Medical) C’est du lourd, venant tout droit de la perfide Albion qui, force est de l’avouer, a régulièrement l’habitude de nous livrer un cru de nouveauté des plus surprenant. On a eu droit aux ...