Les grosses papilles

« Postillons Vs Crachouillis » (Postillons et Crachouillis Prod) Entament-ils un retour aux sources ? Peut-être… Cette quatrième galette porte quasi le même nom que leur premier album. ...

GNG

« Bancal » (MonsterK7) Une promo hyper réduite pour un groupe à la musique hyper réduite aussi, minimaliste à souhait et parsemée de sonorités plus cocasses les unes que les autres, ça correspond plutôt bien aux personnages. ...

Lucie Floredy

« Les règles du jeu » (Autoproduit) Son premier titre, qui est aussi celui de l’album, sent bon la graine de tube. Entre Jeanne Cherhal et La Grande Sophie, Lucie Florédy a une voix sexy, tremblante et empreinte de ...

Elizabeth

« Fermer sa gueule » (Edition de l’Impossible) Mademoiselle Elisabeth, nous avons beaucoup aimé votre disque. Néanmoins, nous souhaiterions revoir avec vous quelques points quant à sa commercialisation et sa diffusion. ...

Band of ghosts

« The bag » (Autoproduction) Thierry Lolon, arrangeur, compositeur, guitariste et interprète de ce premier album, osons le mot, magique, a du s’enfermer quelques heures dans sa chambre à écouter les disques de Swell et autres Sparklehorse avant d’enregistrer ...

Astings

« The return of the swinging monkeys » (Z Factory Records / Anticraft) Tiens, Oasis a encore sorti un album ? Ils ne s’arrêtent plus ou bien… Et non ! ...

The Fleets

« Do good » (Autoproduit) Ce jeune groupe motivé sait mettre sa musique en avant, droit au but en toute simplicité. ...

Pamela Hute

« Turtle tales from overseas » (IBRecords) Le trio parisien, déjà responsable de deux EP, livre enfin l’album tant attendu. Riche d’une rare connivence et d’une grande expérience scénique, ...

Orchester

« Before meeting together again » (Autoproduit) Orchester s’est construit touche par touche et se découvre de la même façon. ...

Oldman

« Son, father and son… » (Arbouse / Anticraft) La musique demeure une histoire de famille(s). Charles-Eric Charrier aka Oldman en convie nombre de spécimen avec « Son, father and son… ». ...

N'Relax

(Grolektif / Luzic) Oyez oyez ! Il est possible de parler électro, jazz et voix féminine, sans tomber dans un acid-jazz ringard ou une démo pour musicien frustré à 12 000 notes par secondes. ...