fermé

 

Nous n’osons même plus compter le nombre de semaines depuis lesquelles les établissements culturels sont fermés. Une situation catastrophique intellectuellement parlant, mais également économiquement. Selon Patrick Malvaës du SNDLL (Syndicat National des Discothèques et Lieux de Loisirs), 430 discothèques auraient par exemple déjà mis la clé sous la porte.

Pourtant, la filière continue de vouloir trouver des solutions. Au Mans, L’ITEMM (Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique), développe par exemple le projet Opéra afin d’évaluer les réels risques sanitaires d’une réouverture. Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine, s’est d’ailleurs appuyé sur cette étude pour présenter à la ministre de la Culture et au premier ministre un protocole pour la réouverture des lieux culturels. Affaire à suivre…

 

 


Publié le