aka Major Heartbreak : The Beginning

Straight Up Nomad

coco bans-major heartbreakRévélation du MaMA festival 2018, Coco Bans n’en finit plus de surprendre. Seulement six ans après s’être lancée, la Franco-Américaine est déjà une figure importante de la pop internationale grâce à ses toplines pour, entre autres, Lil Wayne et Woodkid. En solo, l’artiste excelle aussi. Après son premier EP, Fantasy & parables, son projet aka Major Heartbreak, constitué d’un EP introductif et d’un futur album, pourrait bien confirmer cette renommée. Au sein de cet effort en deux temps, d’ailleurs publié sur son propre label, Coco Bans présente en effet une voix aiguë toujours plus puissante et charismatique. En français comme en anglais, son timbre clair et brut nous plonge dans une bulle d’intimité, traversée par des émotions fortes et passionnées. Covers (“Le vent nous portera”), gospel (“What did you say”), pop (“Luxembourg”), électronique (“Blame”), quelles que soient les inspirations et instrumentations, tout ce qui passe par Coco Bans ressort étincelant.

>> Le site de Coco Bans

MATHILDE VOHY

À écouter en priorité : “Being brave is stupid”, “Blame”


Publié le