nepal

Les 444 nuits de Népal

Le 9 novembre 2019, Népal disparaissait. Suite à son départ, son entourage a continué de publier les projets prévus par l’artiste afin de respecter sa volonté et sa vision artistique. C’est pourquoi, le 10 janvier 2020, sortait l’album, Adios Bahamas. Un an après la publication de celui-ci, nous célébrons toujours la richesse de son œuvre, notamment grâce à la plateforme 444 nuits. Lancée hier, cette dernière porte le nom d’un opus sorti en 2016 par le rappeur et vise à regrouper l’intégralité de ses projets à travers ses différents pseudonymes : Népal, KLM, Grand Master Splinter et 2Fingz.

En parallèle de 444 nuits, chaque morceau d’Adios Bahamas sera illustré par une fresque murale dans les rues de Paris. La première a vu le jour hier dans le 14e arrondissement et met le morceau “Opening” en couleurs.

Un hommage à la hauteur du talent de Népal.

>> Le site de 444 nuits


Publié le