Untried ways

Mediapop Records / Kuroneko

Untried ways est le second album de Solaris Great Confusion mais surtout un puissant tranquillisant. Neuf pistes qui vous bercent et vous plongent dans un profond sentiment d’apaisement. Nous y retrouvons la voix chaude de Stephan Nieser, appuyée par des chœurs tantôt masculins (“My bottom line”), tantôt féminins (“So close to me Marlene”), donnant ainsi charisme et élégance à ses ballades. Le timbre du chanteur, corroboré par des arrangements acoustiques, nous obligent à penser à la folk de Neil Young. Les titres s’enchaînent rapidement et nous nous en voulons presque de prêter moins d’attention aux textes en anglais pour nous concentrer uniquement sur les jolies harmonies des violoncelle, accordéon, basse, guitares et percussions. Stephan Nieser a bien fait de s’entourer des musiciens qui l’accompagnaient sur sa précédente tournée. Nous ressentons cohésion et complicité au point de laisser parfois les instruments converser à la place des humains comme dans la superbe “Traffic jam”.

>> Le site de Solaris Great Confusion

MATHILDE VOHY

 

À écouter en priorité : “Traffic jam”, “So close to me Marlene”


Publié le