Le noir se fait

Autoproduit

le-noir-se-fait_undervoidÀ une époque à laquelle nous avons tous envie de casser les murs qui nous enferment et de crier notre désarroi, Le noir se fait des Undervoid ne peut qu’être cathartique. Après quatre EPs remarqués, le groupe s’est pour la première fois essayé à l’album. Libre et autoproduit, le quatuor a ainsi délaissé son sous-sol strasbourgeois pour rejoindre le studio White Bat Recorders. Accompagnés par Rémi Gettliffe à la réalisation, les Undervoid ont enregistré en live et en seulement dix jours, conservant ainsi la hargne qui fait leur marque de fabrique. En résulte un album affranchi, dans la musique comme dans les textes. Les riffs endiablés à la guitare électrique et les solos de batterie n’ont aucune limite. Tout comme leur remise en question de nos sociétés individualistes et consuméristes. Incarnée par la voix brûlante et charismatique d’Arnaud Sumrada, la colère du groupe ne cesse de flamber au fil des dix morceaux. Un rock enragé et ardent qui nous invite pourtant à croire en un monde moins violent.

>> Le site d’Undervoid

MATHILDE VOHY

 

À écouter en priorité : “Un regard a suffi”, “Alea jacta est”

 


Publié le