téton

“Roma”

Il y en a un paquet d’instruments derrière cette track, du genre assez pour un petit orchestre électro moderne. Il faut donc un chef, un maestro à la baguette, pour mener cette dizaine de musiciens. Ou alors, vous vous appelez Yvi Slan, et vous êtes à la fois au pupitre et sur l’estrade de la direction. Chapeau l’artiste. Voici “Roma”, enregistré, mixé, et joué par Yvi Slan. Ce n’est pas assez ? La pochette est aussi de lui.

 

 

Une piste instrumentale chargée de symbolisme, qui passe par tous les registres. Une piste sensuelle dont la pochette se paye la tête de récentes polémiques : le téton interdit, occulté, repoussé, censuré évidemment… L’auteur en parle très bien :

«  Parlons de ce sein, plus exactement du téton interdit par les 29 distributeurs numérique de chez Believe ! Pour rappel, nous sommes en 2020 …

Pas assez d’être pris en otage par le nouveau fascisme de l’hygiénisme internationale, nous voici face à des sociétés de distribution du net qui censurent à tour de bras la représentation artistique du corps humain, plus exactement celui de la femme, au prétexte que voir un vrai téton, de surcroît féminin, serait pornographique… ?! Pas nouveau ? C’est vrai … mais nettement plus qu’il y a vingt ans …

Au même titre que cette jeune femme s’est vu refuser l’entrée du Musée d’Orsay à Paris au motif d’un décolleté trop plongeant, au même titre que cet été, deux personnes se sont faites réprimander par la police municipale pour des seins à l’air sur la plage, nous voici face au retour des puritains, des religieux et la problématique de la place de la femme dans la société.

Pas assez d’être emmerdé quotidiennement par les fous de l’ultra-capitalisme.

Pas assez d’être enfermé par les dingues de la Covid-19.

Voici que les puritains, les religieux osent de nouveau menacer et interdire.

Et la liberté artistique dans tout ça ? Il n’y en a pas, sur le net c’est ainsi. Chez les disquaires, tu fais un peu la pochette que tu veux..

Mais le son ! N’oubliez pas d’écouter le titre ROMA de Yvi Slan.

Nous sommes en semi-confinement à Marseille, un message au dingue qui a le poste de ministre de la santé de la France, Vive Raoult & Toussaint ! »

>> Site d’Yvi Slan


Publié le