Par défaut

30 Février/[PIAS]

Antoine HénautÀ travers ce disque s’expriment liberté, humanisme et simplicité. Si parfois la chanson française s’écoute parler et se regarde le nombril, de l’autre côté de la frontière ce Belge au grand cœur revient avec une œuvre intimiste et altruiste, souvent légère, sans oublier d’être mélancolique. En résulte de précieux instantanés de vie, qui sans être très originaux, se révèlent dans une instrumentation collective joueuse. Immanquablement, au jeu des comparaisons, des noms comme Thomas Fersen, pour son grain de voix, son sens du décalage, ou Mickey 3D, pour sa fraîcheur, son sens de la formule, apparaîtront comme des repères, mais ne devront pas amoindrir la finesse de ces chansons sans prétention. En faisant fi du maniérisme de ces deux prédécesseurs, ce nouvel album, marqué dans sa genèse même par les épreuves de la vie, dévoile beaucoup plus de nuances dans la personnalité de son créateur, de manière moins démonstrative et moins exubérante, mais certainement beaucoup plus touchante.

À écouter en priorité : “Le copain”, “ A table”, “La bête”.

LAURENT THORE

>> Site d’Antoine Hénaut


Publié le