“Lisbeth”

 

Une vidéo onirique pour un premier disque qui l’est tout autant, escapade dans le doux monde d’un félidé, là où tout n’est que paresse et souplesse. Comme observée au travers d’un œil de boeuf, la silhouette de l’animal est ainsi captée au plus près du poil, mettant alors en exergue les contours d’une musique intimiste qui arrête le temps en plongeant dans une dimension relativement psychédélique et rêveuse. Un premier essai doué d’un “chill” qui pourrait bien prolonger l’été, encore un instant au moins…

JULIEN NAÏT-BOUDA

>> Site de Please_don’t


Publié le