Ar Ker

Carton Records, Coax, Maison Tempête.

Ar KerMalheureusement trop méconnu par chez nous, ce batteur, compositeur et producteur français dévoile une version pourtant très personnelle et raffinée de ce qui pourrait être communément appelée « musique contemporaine ». En dix titres aussi inclassables qu’hypnotiques, Seb Brun (son nom à la ville) révèle un sens de la musicalité très aiguisé. Mélangeant sonorités organiques et textures électroniques, il travaille sur des répétitions continues (“Ker”), où les rythmes et les sons (synthés, distorsions, delays…) forment son terrain de jeu favori. Il en ressort une musique très riche mais aussi très cérébrale (à ne pas mettre dans toutes les oreilles non aguerries au style), parfois planante, parfois indus (“Interlude”), parfois urgente et frénétique (“Koroll”), presque improvisée, dans laquelle son auteur se questionne notamment sur la place du corps et la notion d’espace en musique. Inspirant.

À écouter en priorité : “Koroll”, “Ker”.

ÉMELINE MARCEAU

>> Site d’Ar Ker


Publié le