Si l’annonce des 2 milliards débloqués (sur les 100 Mds du plan de relance) est une bonne nouvelle pour le secteur culturel, la crainte d’un retour aux dotations opaques, au manque d’équité, c’est-à-dire aux visions et manières passées ne s’estompent pas dans les milieux indépendants. Plus de 1600 structures culturelles et médias ont répondu à l’Appel des indépendants et comptent bien ne pas figurer aux bancs des oubliés du plan. Les États Généraux des acteurs culturels et des médias indépendants, qui s’étaient tenus en juin 2020 se retrouveront à Lyon en octobre pour poursuivre le processus de revendications, de défense des valeurs du secteur indé et éventuellement des demandes à formuler.

En attendant, retrouvez l’appel, les signataires, et la revue de presse ici.

 


Publié le