The loneliness of clouds

Kap’Art/Beehive records

Salt

Premier album pour ce groupe franco-américain qui nous rappelle au bon souvenir de la scène de la côte ouest des Etats-Unis, celle qui sent bon les embruns de l’océan que l’on hume le nez en l’air en roulant sur la Pacific Coast Highway. Salt a été créé par 3 musiciens dont le dénominateur commun s’appelle Scott Miller, regretté leader de Game Theory, l’un des pionniers du power pop, genre faisant la part belle aux mélodies sans pour autant renier un bon riff de temps en temps. En tête de ce triumvirat, Ken Stringfellow à qui l’on doit le légendaire “Dream all day” des Posies, auquel se sont joints le Californien Anton Barbeau aux faux airs de Robert Plant et le Français Stéphane Schück. Au final, ce sont 10 titres parfaitement produits et aux mélodies accrocheuses qui sont proposés comme ce “The G words of my life” aux accents brits prononcés ou bien encore le très pop “Miracle soul pow(d)er”, morceaux qu’on aura hâte d’entendre également en live dans des versions peut-être un peu plus épicées.

À écouter en priorité : “The G words of my life”, “Plastic future plans”, “Shiny leather sun”.

XAVIER-ANTOINE MARTIN

>> Site de Salt


Publié le