“Les grands brûlés”

 

Le collectif belge Bertier se prépare à sortir en novembre prochain son nouvel album Feu.E, 3e volet d’histoires d’amour se basant sur les 4 éléments; il fait suite à Dandy (2015) – l’eau – et Anna & Roby (2017) – l’air -, et il ne restera alors plus que la terre. Car ce sont bien les 4 éléments qui sont abordés ici pour conter des histoires d’amour.

Bertier, c’est avant tout Pierre Dungen, auteur-interprète, radical crooner et dandy, accompagné d’une petite équipe permanente, mais qui n’hésite pas aussi à inviter d’autres auteurs, compositeurs et interprètes. On pourra citer Quentin Steffen, Amaury Boucher, Lara Herbinia, Yan Péchin ou encore Jean-François Assy.

Dans “Les grands brûlés”, Bertier rend hommage à tous ces poètes qui ont marqué l’histoire tout en y laissant leur empreinte d’amoureux des mots. Mots et musique sont ici placés sur un piédestal prouvant l’importance de ces deux arts majeurs ; passé et présent, toute cette poésie aura traversé les âges et bouleversé des vies, c’est Arthur Rimbaud qui rencontre Alain Bashung. Les poètes, souvent synonymes d’évasion, auront été salvateurs pendant cette période de confinement, période durant laquelle ce clip a été créé. Une très belle création qui regroupe des portraits majeurs comme Arthur Rimbaud, Léopold Senghor, Guillaume Apollinaire, Charles Baudelaire, Virginia Woolf, Edgar Allan Poe, Aimé Césaire, Oscar Wilde,…tels des « flèches enflammées [qui] ont cramé la crinoline des méninges ».

Solène Balleja

>> Site de Bertier

 


Publié le