Sous la peau

T-Rec / Unknown Pleasures Records / Declared Goods

VersariQuand la cuirasse, ultime rempart dermique, est devenue trop perméable aux maux de la vie, il faut alors aller soigner sous la peau. C’est ce que Jean-Charles Versari s’attache à faire pendant les 32 (trop courtes) minutes de ce troisième album. A charge pour les 8 titres de naviguer telles des sondes dans cet intérieur écorché, au propre comme au figuré, face cachée d’un corps et d’un esprit ayant trop absorbé et qui, menacés d’une implosion assurément fatale, doivent expulser le trop-plein de ce qui ne peut plus être porté : des souvenirs (« il ne reste qu’à brûler les cartes postales qui racontaient ces choses que j’avais bien aimées. Brûlons jusqu’à nos noms », “Brûle”) et surtout de la douleur (« tu te répands par la bouche, tu glisses, tu t’écoules », “Rose”). La voix est gutturale, les guitares lentes et réverbérées au service d’une écriture lumineuse à la précision chirurgicale, reprenant avec talent le flambeau des poètes désormais disparus de la scène cold française.

À écouter en priorité : “Des images”, “Brûle”, “Rose”.

XAVIER-ANTOINE MARTIN

>> Site de Versari


Publié le