Ästräl Säbbäth

Throatruiner Records

VerdunTrois ans ont passé depuis la sortie de The Eternal Drif’ts Canticles, très bon premier album des Montpelliérains. Ils reviennent aujourd’hui avec un son aussi lourd et massif que celui auquel ils nous avaient habitués mais changent au passage de style. Au doom d’origine succède un sludge-hardcore d’excellente facture. Il n’est pas facile de passer d’un registre musical à un autre mais le combo réussit ici le pari. La plupart des morceaux s’étire sur de longues minutes avec une intensité qui évoque une sorte d’apocalypse. Ce nouvel opus n’est pas le genre de disque facile à aborder mais lorsque l’on s’y plonge, on est envoûté par ce son massif, aussi puissant qu’une enclume. Pour la première fois les Héraultais s’essaient au français avec“ L’enfant nouveau”, titre dans lequel les vocaux torturés du chanteur font mouche. C’est d’ailleurs surtout au niveau du chant que le combo a évolué, préférant désormais un chant post hardcore. Une œuvre difficile, complexe mais fort intéressante.

À écouter en priorité : “Return of the space martyr”, “Darkess has called my name”, “L’enfant nouveau”.

PIERRE-ARNAUD JONARD

>> Site de Verdun


Publié le