Mary D. Kay

Mikrokosm/Archipel

ANIMALISi certains auront déjà pu découvrir ce groupe via leurs deux premiers maxis sortis en 2014 et 2015, c’est assurément avec ce premier album que les Lyonnais auront toutes les chances de se faire repérer plus largement. Creusant le sillon d’une pop très arrangée, où claviers et cordes habillent allègrement une majorité de titres du disque, Julien Jussey et Benjamin Richardier, les deux têtes pensantes du projet, bercent leur auditoire en quelques tubes solaires, entraînants, rythmés et légèrement psychés, quelque part entre Tame Impala, Metronomy et Mercury Rev. Il n’y a qu’à écouter les violons classieux de “Able archer”, les solos plein de fuzz de “Genetic bomb”, la basse groovy de “Goodbye sunday aerobics”, la ballade acoustique et planante de “The acrobat” ou les arpèges très radioheadiens de “The pack” pour saisir tout le talent mélodique et le sens de l’arrangement qui se dégagent de leurs compositions modernes et planantes, qui portent toutes le sens du raffinement et de la sophistication dans leur ADN.

À écouter en priorité : “Genetic bomb” , “The pack”, “Able archer”.

ÉMELINE MARCEAU

>> Site d’Animali


Publié le