Rail

Records DK

DALVAAttention, faux-amis ! L’on parle de cette chanteuse sur le fil du blues. Et dont la teinte varie selon les escales… Car de rives (et de dérive), il en est justement question toute la traversée : celles des mangroves du Mississipi ou des marécages de Bruxelles, celles surtout de la rivière africaine Karakoro ou des bords de Seine. Quoi de mieux pour cette ode aux libertés désenchaînées ? Pour manier sa barque en plein vague à l’âme ? Méfiez-vous de cette eau qui dort, il s’y cache un dobro ou un banjo, une guitare se noyant dans un saxophone ou des percussions trempées dans les rythmes gnawas. Aux luttes contre les anciens pouvoirs, la musique appose ainsi sa cadence à l’aide d’une calebasse, d’un gurumi, d’un marimba ou d’un simple pied frappé depuis la proue. Rares sont les artistes à restituer avec autant de nuances ces racines du blues, dont les confluents puisent ici leurs sources dans les résonances urbaines, les respirations des déserts ou l’âpreté des squats… Magnifique.

À écouter en priorité : “Fool’s Gold Blues“ ; “Lonely Greyin’ Blues“.

SAMUEL DEGASNE

>> Site de Dalva


Publié le