“Fuga”

 

Louis Raveton porte le costume de Monsieur Shwill, un personnage taillé sur mesure aux inspirations cinématographiques, pour qui le visuel est aussi important que le son. Originaire de Paris, il a d’abord fait ses armes en Pologne dans le cadre du collectif de hip-hop  Varsovie DSW, avant de s’installer à Barcelone, d’où est né un premier EP en trois volumes Hangover in C minor. En parallèle, il travaille aussi à la composition de musique pour le cinéma et le théâtre.

Le mois d’avril a été riche avec la publication de deux clips, et dont le dernier propose un featuring avec Monica Mussungo, une chanteuse compositrice angolaise elle aussi basée à Barcelone, pour le single “Fuga”. Les sons symphoniques mélangés à l’électronique créent une nouvelle forme de trip hop et accompagnent l’interprète qui dévoile des paroles en portugais, pour un titre décrit comme un voyage lent et introspectif, un hymne aux introvertis, une invitation à l’auto-transformation, qui résonnera sans doute beaucoup en cette période ! C’est un mélange équilibré, entre un son froid, métallique et une voix chaude, ronde, où l’échappatoire est le maître mot (fuga, c’est la fuite en portugais). Le clip, réalisé par Guillaume Faure et Antoni Hadzijanev, joue sur les textures, les contrastes, le blanc et le noir, l’ombre et la lumière, rendant l’ensemble très esthétique.

Solène Balleja

>> Site de Monsieur Shwill


Publié le