Les identités remarquables

Bambino Musique / Inouïe Distribution

TristenAyant élu domicile à Montpellier, le musicien parisien semble y avoir trouvé une sérénité propice à une créativité que ses nouvelles chansons traduisent avec beaucoup de séduction. Pour ce quatrième opus, Tristen (aka Sébastien Pasquet) propose une alliance parfaite entre indie-pop et chanson française. Que ce soit en duo, avec son épouse Bénédicte “Orion va-t-en guerre”, “Le pavillon noir”, avec La Féline “Heureux les simples d’esprit”, ou en solo, il explore un univers musical qui mêle idéalement caresses mélodiques et digressions. Le chant est chaleureux et de facto attachant. On se plaît à savourer des textes qui invitent au lâcher prise, à l’envol, à la rêverie, tout en flirtant parfois avec une certaine mélancolie. Naviguant entre douceur et noirceur, entre moments intimes et envolées vocales, l’album trace sa route sans coup de mou, jusqu’à la chanson conclusive, tube des années 80, subtilement empruntée à Desireless, “Voyage voyage”.

À écouter en priorité : “Orion va-t-en guerre”, “Heureux les simples d’esprit ” et “Je suis une île”.

ALAIN BIRMANN

>> Site de Tristen


Publié le