L’incendie

Petrol Chips

Xavier Marchault Reprendre dans son intégralité une œuvre devenue culte, aussi marquée par le sceau de personnalités singulières telles que celles de Brigitte Fontaine et d’Areski, est un acte artistique fort mais surtout casse-gueule. Pourtant bien loin de l’exercice convenu du recyclage actuel, il est bien ici question d’une relecture et surtout d’un hommage sincère et inspiré. Sous la houlette du gourou du label Petrol Chips, Ray Bornéo, le duo a transporté ces magnifiques textes surréalistes, ces mélodies naïves et lumineuses dans les écrins d’un rock minimal électrique, puissant et incantatoire. De leurs illustres aînés, le chanteur et l’instrumentiste ont avant tout retenu l’esprit libre, pour ne pas dire libertaire, à défaut de s’inscrire dans le folk psychédélique voyageur de l’original. Souvent brutes, rongées jusqu’à l’os, les compositions révèlent ici toute la puissance de leur poésie vibrante, animées par la tension permanente et sur le fil du rasoir, d’un enregistrement live sans artifice.

À écouter en priorité : “Ragilia”, “ L’abeille”, “ Il pleut sur la gare”.

LAURENT THORE

>> Site de Xavier Machault et Martin Debisschop

>> Lien d’écoute de l’album

 


Publié le