La nuit devant

Starlite Rec / Kuroneko

BADEN-BADENRestés silencieux depuis la sortie en 2015 de l’album Mille Éclairs, qui l’a vu tourner un peu partout, le tandem révélé en 2012 revient avec un troisième album plus électronique qu’à ses débuts, conçu entre Paris et la Bretagne. Mixé par Florent Livet (Phoenix, Two Door Cinema Club…) et Pavlé Kovacevic (Sébastien Tellier), il dévoile onze titres pop et amples, plus synthétiques dans leurs arrangements qu’aux débuts du groupe (des boîtes à rythme du très beau “CLSS” aux nappes de synthés du morceau “Les débuts”), même si l’ossature de certains d’entre eux restent encore acoustiques et les arpèges du guitariste Julien Lardé toujours présents (mais en lignes de fond plus discrètes). Côté textes, la prose du chanteur Eric Javelle, écrite en français, n’a pas pris une ride, soulevant avec poésie et mélancolie des thématiques tournant autour du désenchantement, de la passion ou du temps qui passe. Un disque de pop et de rock vaporeux, poétique et très moderne, parfait pour aimer la nuit et l’embrasser tout l’hiver.

À écouter en priorité : “CLSS”, “Les débuts”, “Ma chère”.

ÉMELINE MARCEAU

>> Site de Baden Baden


Publié le