“Je serai là”

 

Après deux albums sortis en 2013 et 2016, le groupe Grèn Sémé revient avec un nouvel EP, Poussière, disponible depuis le 8 novembre. Ce qui fait la force et l’originalité de Grèn Sémé, c’est le mélange de Maloya — genre musical propre à la Réunion — et le dub. Le résultat, que le groupe décrit comme un Maloya Evolutif-Poetic World-Dub, oscille entre poésie-rock, pulsations dub et rythmes ternaires, et propose un équilibre parfait entre puissance et fragilité. “Je serai là”, extrait de ce nouvel EP, s’impose par sa fragilité et sa profondeur. Il a été mis en image par Elsa Dahmani avec comme toile de fond la crise migratoire. Le parallèle est fait entre l’arrivée de migrants et celle d’un nouveau-né ; le message y est clair, avec l’espoir qu’un jour nous puissions accueillir les migrants comme on accueille la naissance d’un enfant. Dans un format 1:1, moins commun, le clip se concentre sur des images quelque peu sombres, à la limite du monochrome ; des images fortes où l’espoir se révèle être dans les mots, résumés dans un seul message à travers le titre : “Je serai là”.

Solène Balleja

>> Site de Grèn Sémé


Publié le