Breathe In/out

Vicious Circle

LYSISTRATAInspiration, expiration. Il va falloir prendre son souffle avant d’écouter le nouvel opus du trio de Saintes. Dès les premières notes du morceau “Different creatures”, les jeunes à veste en cuir rentrent dans le tas. L’instru claque. Ce groupe d’indie-rock ne passe pas par quatre chemins et propose un univers toujours aussi puissant, brut et survolté. Les morceaux sont plus courts que dans leur précédent disque, mais la voix s’impose davantage. Les textes, imprégnés de thématiques comme l’amour, la folie ou l’anxiété, s’allient rigoureusement aux sons que dégagent les instruments. Ce disque est la continuité du parcours du groupe où une identité authentique, noise et magistrale ressort. Si le morceau “End of the line” créé une respiration à mi-parcours, l’énergie et l’urgence reprennent de plus belle quelques minutes plus tard avec des sonorités enragées mais domptées à la perfection. Avec ce nouveau disque, les artistes prouvent encore une fois qu’ils ont tout des grands.

À écouter en priorité : “Different creatures”, “Boot on a thistle”, “Mourn”.

AMÉLIE PÉRARDOT

>> Site de Lysistrata


Publié le