“L’âme innocente”

 

« Panse le mélancolie de l’enfance », des paroles qui résonnent dans la tête et qui traduisent un véritable texte poétique écrit et composé entièrement par la chanteuse elle-même dans une totale auto-production. Ce clip est issu du premier album de l’artiste Sarah Amsellem, sorti le 18 octobre 2019, et c’est une vraie beauté pour les yeux… À la fois poétique et mystérieux, il alterne fond noir et décors urbains dans une performance de danse captivante. En effet, les danseurs Zaes et Hayel expriment avec leurs corps toute la mélancolie que l’artiste exprime avec sa voix ; un chant accompagné de percussions faisant monter peu à peu la pression. Réalisé par Renaud de Foville et produit par S.am Production, l’artiste revient à un côté primitif dans son clip, « une âme innocente » comme elle le dit, mais avec, en plus, un regard un peu plus adulte.

FANNY JACOB

>> Site de Sarah Amsellem 


Publié le