Peregrinação

čiadé records

NOISE NOT SONGSS’il y a encore des artistes qui résistent au diktat d’une musique lisse et aseptisée, ce projet inconnu signé sur un petit label lillois en est un bel exemple, avec sa musique ultra personnelle et sans concession, où l’on se plaît à se perdre au milieu de textures à la fois cotonneuses et douces et à s’émerveiller lors d’improbables sursauts rythmiques. Au programme de ce disque contemplatif à souhait : une plongée introspective dans une électronica chaleureuse et réconfortante où se mêlent samples et instruments en tous genres, petits arpèges acoustiques et bribes de voix qui viennent caresser nos sens et soulager nos maux les plus profonds. On pense à Four Tet ou Panda Bear mais aussi à Boards of Canada ou The Album Leaf (“FKM2”, “Downhill”) dans ce maelström sonore low-fi incroyablement doux et rêveur, parfait pour habiller une bande originale de film honorant la mélancolie dans sa définition la plus attractive et lumineuse.

À écouter en priorité : “Faire un tour”, “Carousel”, “FKM2”.

ÉMELINE MARCEAU

>> Site de Noise Not Songs 

>> Lien d’écoute 


Publié le